Apparaitre dans les premiers résultats des moteurs de recherche est devenu primordial voire vital dans certains cas. Souvent les sites ne sont soit pas optimisés soit mal optimisés pour le référencement. Ce sont ces erreurs qui peuvent conduire à des catastrophes en terme de positionnement.

La plupart des conseils que vous (re)découvrirez ici relèvent souvent du bon sens et peuvent servir de base à une stratégie de référencement réussie.
Voici donc le premier des deux volets de cet article sur les 10 erreurs à ne pas/plus faire en référencement.

1 – Ne pas penser au référencement avant la création du site internet

C’est au moment de l’écriture du projet que vous devez réfléchir à la façon dont vous allez essayer de bien figurer dans les moteurs de recherche. Quels sont les mots ou expressions clés qui permettront aux internautes de vous trouver ? Comment doit-être structuré le site pour que l’internaute trouve facilement l’information recherchée ? Optimiser les différentes balises du code…
Réfléchir à tout ceci avant la mise en ligne du site vous évitera de devoir recommencer tout ou partie du travail et d’économiser du temps et surtout beaucoup d’argent.

2 – Avoir un site en Flash

Il est évident qu’un joli site en flash fait tout de suite son petit effet mais il ne faut pas oublier que c’est une animation qui sera intégrée à votre page HTML et que les moteurs de recherche n’en déterminent pas son contenu… Google (pour ne citer que lui) verra donc une page presque vide de contenu. De plus, dans la plupart des cas, votre site ne sera composée que d’une seule page, celle qui intègre l’animation flash, ce qui est relativement léger pour espérer figurer en bonne place. Les contre-exemples peuvent évidemment exister mais au prix d’efforts très importants.

3 – Avoir de mauvais liens internes

Les liens internes sont en quelque sorte le maillage entre vos pages. Ils facilitent non-seulement la navigation de vos visiteurs mais aussi celle des moteurs de recherche. Quand vous en faites, évitez de nommer vos liens « cliquez ici » ou « en savoir plus ». Nommez-les de façon explicite pour indiquer de quoi parle la page vers laquelle il dirige. Par exemple, dans un précédent article, je faisais la différence entre le référencement et les liens commerciaux. Ici, l’ancre du lien (le texte du lien) sera considéré par les moteurs comme pertinent puisqu’il indique clairement le sujet traité par la page. Si malgré tout, vous souhaitez utiliser des images pour certains liens, n’oubliez pas de renseigner la balise ALT avec le sujet de la page de destination. Noter que cette description de la balise ALT aura moins de poids qu’une ancre de lien texte.

4 – Avoir de mauvais liens entrants/sortants

Les liens entrants sont les liens qui pointent vers une page de votre site. Ne cherchez pas à avoir trop de liens entrants si ceux-ci sont de mauvaise qualité, c’est à dire s’ils proviennent de sites dont le capital confiance accordé par Google est faible. Mieux vaut avoir moins de liens entrants mais provenant de sites de qualité.
Dans le sens inverse, les liens sortants sont les liens qui partent d’une page de votre site et qui pointent vers une page d’un autre site. Il faut également faire très attention aux sites que vous recommandez à vos visiteurs. Recommander un site litigieux vous décridibiliserait non seulement aux yeux des internautes mais également aux yeux des moteurs et votre note de confiance chuterait.
Une pratique souvent employée est l’échange de liens. Je vous déconseille cette pratique (sauf cas exceptionnel) car cela n’apporte en général rien à vos visiteurs et ne sera pas d’une grande aide dans votre quête des premières places.

5 – Vouloir aller trop vite

Le référencement est toujours un travail de longue haleine. Il faut savoir être patient pour se frayer un chemin parmi tous les concurrents. Si vous rencontrez des utilitaires ou des sites qui vous promettent de vous inscrire dans 10 000 annuaires afin d’obtenir un maximum de liens vers votre site, passez votre chemin et cherchez vous-même les quelques annuaires importants de votre thématique sur lesquels il faut s’inscrire.
N’essayez pas de griller les étapes, faites-le progressivement, un peu toutes semaines plutôt que une journée entière tous les ans.
Si votre budget vous le permet, utilisez les liens commerciaux pour avoir une visibilité rapide sur internet.

Suite de l’article sur les erreurs à ne pas commettre en matière de référencement »

© Toile de fond 2018.